> Nos dernières publications > Conseils > Combien coûte une expertise immobilière ? Les pièges à éviter

Combien coûte une expertise immobilière ? Les pièges à éviter

Partager

Combien coûte une expertise immobilière ? Les pièges à éviter


Les tarifs de l’expertise immobilière sont-ils réglementés en Belgique ? Sur quelle base sont-ils établis ? Les honoraires pour un état des lieux sont-ils semblables que pour une réception provisoire ou une estimation ? Les pièges à éviter pour s’assurer de bénéficier du prix juste et d’un service de qualité. 


État des lieux, réception provisoire et évaluation : comment les prix sont-ils fixés ?


L’expertise immobilière n’est soumise à aucune réglementation. Les tarifs varient donc fortement d’une agence ou d’un expert à un autre. En outre, chaque service d’expertise requiert son propre tarif. Un état des lieux, une réception provisoire ou une estimation sont des missions bien distinctes et par conséquent leurs coûts sont différents.


La manière dont les prix sont établis est propre à chaque cabinet d’expertise mais plusieurs critères sont communs à tous :


Pour l’état des lieux d’entrée ou l’état des lieux de sortie, le nombre de pièces est pris en compte. Le coût peut varier selon le type de pièce, une salle d’eau ne demande pas le même travail qu’une chambre par exemple. Notez qu’il est toujours avantageux d’avoir cette distinction dans le devis. Certains cabinets considèrent la terrasse, la cave ou le garage comme des pièces supplémentaires. Le jardin est quasiment toujours repris comme un élément propre. Le coût d’un état des lieux d’un bien meublé, d’un studio ou d’un local professionnel fait quant à lui l’objet d’un tarif différent.


Le prix d’une réception provisoire est dans la plupart des cas établi sur base du type de bien uniquement. Un tarif propre est fixé pour les appartements et pour les maisons.


Enfin, le coût d’une évaluation immobilière peut fluctuer énormément suivant l’agence ou le cabinet mais il ne devrait pas prendre en compte le nombre de pièces, mais uniquement le type de bien. Notez qu’une estimation de bien pour la location est un service totalement différent qu’une évaluation dans le cadre d’un crédit hypothécaire, d’investissement, d’une succession ou d’une vente. Il n’exige pas la même expertise.


Les pièges à éviter lors d’une demande de devis pour une expertise


À l’instar de beaucoup de devis ou de grille tarifaire, il est judicieux de connaitre les points d’attention du prix d’une expertise immobilière afin d’être en mesure de comparer les différents prestataires de manière juste. Et, bien entendu, de ne pas avoir de surprise.


  • Le coût définitif annoncé après la visite


Veillez à ce que le devis fasse office de note définitive. Méfiez-vous des offres « à partir de » qui ne détaillent leurs prix finaux qu’après la visite. Préférez toujours un prestataire qui vous offre des honoraires forfaitaires clairs et fixés à l’avance.


  • Les suppléments « obligatoires »


Beaucoup de grilles tarifaires contiennent, à l’instar des opérateurs téléphoniques bien connus, un nombre invraisemblable d’options et de déclinaisons de forfaits. Soyez attentifs, car ces dernières contiennent bien souvent des pièges. Ces suppléments proposés comme des options s’avèrent être in fine des coûts obligatoires pour jouir d’une expertise en bonne et due forme.


  • Les offres gratuites


Enfin, fuyez bien entendu les offres d’expertises gratuites. Vous y perdrez votre temps et donc de l’argent ! Découvrez en détail pourquoi s’en méfier dans notre article État des lieux gratuit: pourquoi s'en méfier. 


Informez-vous sur les tarifs des experts immobiliers d’Expertym en toute transparence ! Et consultez plus d’articles sur l’expertise immobilière pour y voir plus clair sur le sujet et répondre à toutes vos questions.


Partager

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies à des fins d’analyse et de statistiques visant à améliorer le contenu du site et votre expérience